Speakers

Valérie Rosoux est maître de recherches du FNRS et professeur à l’UCLouvain où elle enseigne la négociation internationale et la justice transitionnelle. Licenciée en philosophie et docteure en sciences politiques, elle est membre de l’Académie royale de Belgique. En 2010, elle a assuré un mandat annuel de Senior Fellow dans le cadre du US Institute of Peace, Washington. Depuis lors, elle collabore avec des ONGs basées sur trois continents au sujet des questions de mémoire et de réconciliation.

Aujourd’hui conseillère en stratégie auprès d’un centre de formation au numérique à Mons (Technocité), Delphine Jenart a évolué du monde culturel au monde institutionnel en passant par la sphère médiatique et privée, notamment en tant que directrice adjointe du Mundaneum connu comme ‘l’ancêtre de Wikipedia’. Passionnée de culture et de numérique, elle intervient comme professeure invitée à l’UCLouvain et à l’Ihecs, ainsi qu’auprès d’organisations en tant qu’expert freelance en relations publiques et ingénierie culturelle.

Zoéline, Hanna, Auriane, se sont connues à l’école démocratique de l’Orneau où elles sont scolarisées. Ce milieu éducatif belge accueille des enfants de 3 à 18 ans, en décloisonnant les âges, en permettant à chacun.e d’apprendre librement et à son rythme, en proposant une co-gestion démocratique par les enfants et les adultes. Elles peuvent y exprimer leurs talents et passions – théâtre, danse, design de mode, linguistique, et se sentent concernées par les défis citoyens et écologiques qui habitent la planète.

Sébastien de Fooz accompagne des personnes et des organisations pour les aider à renouer avec la motivation par la question du sens. Il s’est formé à l’Ihecs, Vesalius (Global Risk Analysis & Crisis Management) et à l’INC. Il est auteur, conférencier et animateur. Suite à des expériences de marche au long cours (A pied à Jérusalem, 184 jours, 184 visages, Editions Racine), il propose des ateliers de marche nocturne en forêt, en zones urbaines ou sur les sentiers européens pour promouvoir le dialogue interculturel. Suite à une dernière expérience de marche urbaine d’un mois (Partir chez soi, Ed. Racine), il propose des ateliers pour rendre le déplacement urbain inspirant.

Et si la danse était un vecteur intergénérationnel de connaissances ? Le swing est une musique et une danse qui connait une véritable renaissance aujourd’hui, mais il a été inventé par nos (arrière-)grands-parents. Peut-on tou.te.s en profiter du mouvement du corps comme vecteur de transmission de savoir ?

Kevin est le co-fondateur et le PDG de Sagacify, une société qui développe des produits innovants utilisant l’intelligence artificielle. Après avoir obtenu un Master en informatique et statistiques à l’UCLouvain en 2007, il a réalisé le potentiel que l’apprentissage automatique pouvait apporter à l’industrie et a été infecté par le virus de l’IA. Il a ensuite entamé un doctorat en apprentissage semi-supervisé dans la même université. En même temps, il a co-fondé Sagacify, convaincu que l’intelligence artificielle allait être un formidable moteur de changement dans l’industrie où les tâches banales et répétitives dont les humains doivent s’occuper aujourd’hui seront déléguées en toute sécurité aux machines, ce qui nous laissera plus de temps pour innover, créer et profiter de notre vie.